Catéchisme en paroisse à ParisLa laïcité,
un cadre qui permet à tous
de vivre ensemble

 

Le principe constitutionnel de laïcité garantit l'indépendance et la neutralité de l'État par rapport aux religions. Mais la laïcité de l'État ne signifie pas l'ignorance ou la méconnaissance des religions et de leur apport la société. Elle garantit la liberté de conscience — et donc de religion — ainsi que le libre exercice des cultes. Pour l'Église, cette autonomie du politique et du religieux est une juste séparation des pouvoirs. Elle ne doit pas être confondue avec une exclusion de la religion de toute la société et de la vie publique pour la confiner à la sphère privée. Croire n'est pas seulement un fait privé : l'exercice du culte est public et la foi implique le témoigage et l'engagement publics. Si l'État est laïc, la société n'est pas a-religieuse. La laïcité permet à tous, croyants et non croyants, de vivre ensemble et de partager respectueusement leurs convictions en laissant la question de Dieu ouverte.

Sur l'histoire de la laïcité en France dans son rapport avec l'Église catholique :
voir par exemple la lettre du pape Jean-Paul II aux évêques de France le 11 février 2005

 

L'Enseignement catholique apporte sa contribution spécifique à la pluralité

 

Ouvert à tous dans le respect de la liberté de conscience

« Au service de l’homme et de son éducation, l’Église manifeste qu’elle porte sur toute personne un regard d’espérance. Conformément à la mission qui lui a été confiée par le Christ, elle s’adresse à tous les hommes et à tout homme ; aussi, par choix pastoral, l’école catholique est-elle ouverte à tous, sans aucune forme de discrimination. L'insertion de l’école catholique dans la société appelle la claire affirmation de son identité et de son appartenance ecclésiale, condition d’un dialogue authentique. Ce dialogue de l’école catholique avec la société concourt à la recherche d’une synthèse entre raison, culture et foi, à la connaissance et au partage des traditions et des héritages, à la proposition d’une vision chrétienne de l’homme et d’une éthique de la culture. »

Statut de l’Enseignement catholique (2013) art. 10-11

Une contribution en réponse au pluralisme

« Dans la société actuelle caractérisée entre autres manifestations, par le pluralisme culturel, l’Église discerne le besoin urgent d’assurer la présence de la pensée chrétienne en tant qu’elle offre un critère valable en face de la diversité des conceptions et des comportements : la référence à Jésus-Christ apprend en effet à discerner les valeurs qui font l’homme d’avec les contre-valeurs qui le dégradent. [... Le pluralisme culturel] la pousse aussi à promouvoir, à travers ses institutions éducatives, des communautés unies qui, par leur christianisme vivant et actif, puissent apporter une contribution originale et positive à la construction de la cité dans un esprit de dialogue et de coopération. »

CEC*, l’École catholique (1977) n° 11-12

Un témoignage sans préjugé

« À l’école, ouverte à la rencontre avec d’autres cultures, revient la tâche d’aider à ce que chaque personne puisse développer une identité consciente de sa propre richesse et tradition culturelle. Dans une optique pédagogique interculturelle, le plus beau don que l’enseignement catholique puisse faire à l’école est celui de témoigner de l’échange constant vécu entre identité et altérité dans une dynamique compénétration, tant dans les différents rapports entre adultes (enseignants, parents, éducateurs, responsables d’établissements...) qu’entre enseignants et élèves et entre les élèves eux-mêmes, sans préjugés par rapport à la culture, au sexe, à la classe sociale ou à la religion. »

CEC*, Éduquer au dialogue interculturel à l'école catholique (2013) n° 50


Enseignement catholique et laïcité à l'école

 

Accord sur les grands principes de la laïcité

Les institutions catholiques se reconnaissent dans le principe de laïcité et les grands principes de la République : liberté — en particulier liberté de conscience et de croyance dans le respect du pluralisme, de la dignité de la personne et de l'ordre public, garanti par l'État, neutre et indépendant vis à vis des religions —, égalité de tous devant la loi, idéal commun de vie en société dans la fraternité.

 

Liberté pédagogique de l'Enseignement catholique vis-à-vis de la laïcité

Charte de la laïcité

Le contrat s’association qui lie les classes des établissements privés avec l'État porte sur les règles et les programmes de l'enseignement public et pas sur le choix des politiques éducatives et de leurs supports : ressources pédagogiques, partenariats de l'Éducation nationale et intervenants agréés. Tout en partageant les grands principes républicains, les établissements catholiques restent libres et responsables de leur politique éducative et du choix de leurs supports et outils comme la Charte de la laïcité à l'école promue en 2013 par le Ministère de l'Éducation nationale dans les écoles publiques.

Liberté pédagogique dans les établissements privés sous contrat

Charte de la laïcité à l'école - Pédagogie de la laïcité dans l'Éducation nationale

 

Enseignants et éducateurs appelés à s'engager personnellement

Si, à l'école publique, la neutralité des agents sur leurs convictions est requise par la laïcité de l'État, les écoles catholiques sont au contraire des lieux où l'on cherche à réaliser la synthèse entre la culture, la vie et la foi. Pour y parvenir, chaque acteur de l'école est appelé à participer, à sa manière et selon sa conscience, au témoignage d'une communauté fraternelle, « animée d'un esprit évangélique de liberté et de charité » (concile Vatican II) en recherchant toujours l’articulation de son engagement personnel à la mission de l’Enseignement catholique

Statut de l'Enseignement catholique, Engagement personnel, articles 44 à 73

Propositions et ressources pour soutenir l'engagement personnel des enseignants à Paris

CEC*, l’École catholique (1977) n° 33 à 48

 



Réglementation

Pratique religieuse, discipline et assiduité

L’inscription dans un établissement scolaire catholique n’interdit pas une autre pratique religieuse, pourvu qu’elle respecte les personnes, leurs convictions, l’autorité des maîtres et les règles de vie de la l’établissement. Elle ne dispense pas de l'assiduité.

Lire la suite

 

Réglementation

Signes religieux dans un établissement catholique

Peut-on interdire à un élève d'arborer des « signes religieux » dans un établissement catholique ? Un établissement catholique doit-il retirer tout signe religeux (croix) lorsqu'il accueille un examen ?

Lire la suite

 

L'Enseignement catholique et la laïcité


Site Ressources national

L'Église et la laïcité

En un siècle, tant la société française que l'Église catholique ont changé et plusieurs documents retracent cette évolution.

Dossier de la Conférence des évêques de France

* CEC : Congrégation pour l'Education catholique, service chargé au Vatican de la mission des institutions catholiques d'enseignement scolaire et universitaire