Calendrier scolaire

Dans les établissements privés, le calendrier scolaire est de la seule responsabilité du chef d’établissement

 

Il respecte la même durée de temps scolaire dans les établissements associés à l'État par contrat que dans l'enseignement public, mais peut différer du calendrier de l'Éducation nationale en fonction des choix et des contraintes propres à l'établissement.


Seuls les établissements eux-mêmes pourront vous renseigner précisément sur leur calendrier scolaire.

(voir leurs coordonnées)

 

 

Vacances scolaires

 

Le calendrier des vacances scolaires des établissements publics de l'académie de Paris reste la référence en fonction de laquelle les établissements catholiques de Paris fixent librement leur propre calendrier.

 

Jours fériés et Ponts

 

Il existe en France 11 jours fériés légaux ; seul le 1er mai est obligatoirement chômé. Les autres jours fériés peuvent être travaillés, selon les dispositions arrêtées par le chef d'établissement. Celui-ci peut également décider d'accorder un « pont » : journée chômée entre deux autres jours chômés, mais rien ne l'y oblige et cela peut conduire à rattraper cette journée sur une autre journée habituellement non travaillée dans l'établissement pour respecter la durée annuelle du temps scolaire.

 

8 mai 2018

La rentrée des vacances de printemps étant la veille du 1er mai 2018 pour beaucoup d'établissements, un grand nombre feront le pont le 30 avril 2018 et rattraperont cette journée en travaillant le mardi 8 mai 2018. Informez-vous auprès des établissements

 

Jours fériés et ponts en France

Recommandation aux chefs d'établissement sur le calendrier et l'organisation du temps scolaire

 

Lundi de Pentecôte et Journée de solidarité

 

La journée de solidarité ne donne pas lieu à une journée supplémentaire de cours.

Les établissements scolaires sont généralement fermés aux élèves le lundi de Pentecôte.

Le lundi de Pentecôte reste en France un jour férié (art. L3133-1 du Code du Travail). Par défaut, c'est sur ce jour férié que s'effectuait la Journée de solidarité entre 2005 et 2008. Aujourd'hui, dans les établissements scolaires, la journée de solidarité s'effectue par allongement de sept heures de la durée annuelle de travail pour le personnel en dehors du temps scolaire. Elle ne donne donc pas lieu à une journée supplémentaire de cours pour les élèves.

Nous contacter à ce sujet

© Direction diocésaine de l’Enseignement catholique de Paris • 2018